.
bandeau à inserer (stations de Tissot)
.

Les stations de TSF érigées par Tissot, d'abord pour ses expériences puis ensuite pour une utilisation opérationnelle. certaines rempliront d'ailleurs les deux rôles, successivement ... bla bla bla ...

Si les expériences TSF de Camille Tissot de 1898 ne dépassèrent pas la rade de Brest, la campagne de 1899 sortit largement de la rade pour offrir des portées jusque 42 kilomètres. Mais ces travaux n’étaient que des expériences, respectant, sauf à Ouessant, une logique essentiellement scientifique. Les stations établies à la pointe de Bretagne pour ces essais sont Ouessant (le Stiff) et le phare de Trezien.
Dés 1900, Tissot équipe les premiers navires de notre marine d’appareils Ducretet modifiés par lui, et il devient possible et nécessaire de passer à une exploitation plus opérationnelle des transmissions. Dans ce but, il établit une station de transmission à la pointe Saint Mathieu, sans doute pour la relier à Ouessant mais aussi pour pouvoir communiquer avec les navires au large et sans doute aussi pour se mettre dans la même configuration que Marconi à Wimereux.

.
La station de la pointe Saint-mathieu
Trezien
Pointe du corbeau
Portzic
Minou
Clocher de Saint-Martin
Parc aux Ducs
Pointe du raz
Ile de Batz
Pointe des Espagnols
 
 
 
 
 
   
.
.
.
Fermer cette fenêtre
.