.
Par Christelle Sochal-Tissot
.
L'homme, sa famille et ses origines
L'école Navale

Un professeur atypique

Ses engagements humanistes

Le Breton Socialiste L'Université Populaire Brestoise

Sa carrière
scientifique

Ses principales expériences et découvertes scientifiques
Tissot et ses collaborations dans le domaine de la TSF

Ducretet - Branly Ferrié - Turpain
La fin d'un grand Homme

La lutte contre la maladie
.
Nota : les paragraphes marqués [lien vers une page] sont des liens cliquables qui ouvrent une fenêtre contenant un document qui illustre le propos. Il est donc necessaire, pour une bonne compréhension, de cliquer toutes les balises repérées.
.
Présentation générale de Camille Tissot
Page 2
: sa carrière militaire


UNE CARRIERE MILITAIRE NON CONVENTIONNELLE :


Camille Tissot, encouragé et recommandé par son père, entre à l’Ecole navale en 1884, a 16 ans !
[Convocation Ecole Navale]

Camille Tissot élève à l'école Navale

Il y suivra un cursus sans histoire, mettant à profit son temps libre pour préparer et prendre ses grades universitaires (Baccalauréat, puis licence de mathématiques et licence de Physique).

Ses promotions, et ses principales affectations :

Il sera affecté au "BORDA-Rade" du 01 octobre 1884 au 15 octobre 1884 (période probatoire) puis "Navire école BORDA" à compter du 15 octobre et jusqu'à la fin de sa scolarité le 01 aout 1886.

Le "Borda"

- Le 01 aout 1886, il est promu aspirant de seconde classe,

- Du 01 aout 1886 au 05 octobre 1886, il est affecté au Port de BREST,

- Du 05 octobre 1886 au 05 octobre 1887, il est affecté sur le navire école "IPHIGENIE" pour s'y amariner lors d'une campagne dans le Pacifique, campagne interrompue entre le 05 mars 1887 et le 01 mai 1887 par un embarquement sur le navire "NIVE". Sans doute pour y suivre une formation particulière dans le cadre de la campagne d'application.


.....
.....

[Cliquez ici pour visualiser l'Album Photos des campagnes de navigation de camille Tissot]

Archives Famille Tissot

L' "Iphigénie"


- Camille Tissot est promu aspirant de 1ere classe au 05 octobre 1887.[Décision de promotions ASP1]

A cette même date, il embarque sur le "BRETAGNE" pour 5 jours, puis sur le bâtiment de transport "MAGELLAN" le 10 octobre 1887.
[Embarquement Magellan]

Le "Magellan"


- Du 04 juillet 1888 au 01 octobre 1888, il embarque sur le cuirassé "OCEAN".

Le cuirassé "Océan"


- Puis, du 01 octobre 1888 au 05 octobre 1889, il navigue sur le cuirassé "MARENGO"
. [Débarquement Marengo]

- Le 05 Octobre 1889, Camille Tissot est promu Enseigne de Vaisseau. [Décision promotion Enseigne Vaisseau]

Il est porté de manière manuscrite, à son dossier, dans la rubrique "blessures et actions d'éclat" :
"a béni un mort à Brest en 1889"

Camille Tissot dans son uniforme d'enseigne de Vaisseau
Archives Famille Tissot


- Du 5 octobre 1889 au 08 avril 1890, il est mis à la disposition du Préfet Maritime de Cherbourg.

- Le 23 décembre 1889, il obtient son diplôme de bachelier es-sciences.
[Diplôme Bac Es Sciences]

- Il embarque le 8 avril 1890 sur le croiseur à barbets "PRIMAUGUET", et en débarque le 12 mai de la même année.
[Embarquement Primauguet]

Le "Primauguet"



- Suit une semaine sur le "CALEDONIEN", (12-17 mai 1890), trois-mâts qui sert d'annexe à l'école de canonnage. Sans doute pour passer son diplôme de Licencié es-Sciences Physiques. Celui ci lui est délivré le 30 décembre 1890. [Diplôme Licence Es Sciences Physiques]

Le "Calédonien"


- Puis, le 17 mai 1890, il embarque sur le croiseur "COETLOGON", duquel il met définitivement sac à terre le 23 Janvier 1891.

- Dès le début, Camille Tissot est plus intéressé par les sciences que par la navigation, c’est donc pour lui une belle opportunité qui lui est offerte lorsque le 23 janvier 1891 il est désigné
[Désignation école Navale], sur proposition de sa hiérarchie,pour occuper provisoirement à l'école navale la chaire de Physique et Chimie rendue vacante par l'absence de son titulaire. [Recommandation]

- Le 22 novembre 1891, il est écrit en marge à son dossier (*) "Décision 381 du 22 novembre 1891 : Nommé titulaire de l'un des cours de Physique et de Chimie de l'école Navale. Est maintenu pour deux années à bord du vaisseau-école à compter du 1er novembre 91".

Il fera une brillante carrière d’officier professeur sur le Borda, ce qui lui permettra de poursuivre ses recherches sur la TSF notamment.
C'est donc en qualité d'officier professeur à l'école navale qu'il s'est principalement consacré à l'étude des oscillations électriques et de leur application dans le domaine maritime, faisant participer ses élèves à ses travaux. Beaucoup, quand ils auront plus tard pris conscience de l'importance de ce à quoi ils ont eu la chance de participer, lui en garderont grande reconnaissance.

Il enseignera pendant 21 ans sur le Borda ...

Le Coetlogon

Des "antennes" ont été dessinées au crayon de papier sur cette photo du Coetlogon encadrée par Tissot en 1890. (et les travaux d'encadrement montrent que rien n'a été modifié depuis cette date). Les premières expériences de TSF datent de 1896, Camille Tissot aurait il été visionnaire?

- Le 6 juillet 1893, il reçoit de la faculté de Rennes le grade de Licencié es Sciences Mathématiques. [Diplôme Licence Es Sciences Maths]

- Le 13 septembre 1895, Il reçoit un témoignage de satisfaction de sa hiérarchie, "... pour les travaux de physique susceptibles d'applications militaires que vous m'avez transmis ...". [Témoignage Satisfaction hiérarchie]

- Le 22 aout 1896, Tissot est promu Lieutenant de Vaisseau.

L'ingénieur en Chef Eugène Giboin, dans son rapport intitulé " Le développement de la TSF dans la marine Nationale de 1897 à 1939 " (1951) écrit que
" … c'est à Camille Tissot, qui était lieutenant de vaisseau en 1897, que revient le mérite des premières réalisations qui furent faites dans notre marine, et son nom doit être placé à côté de ceux du général ferrié et d'André Blondel, ainsi que de celui de René Mesny, plus tard venu dans les mêmes recherches, dans la liste des savants Français qui ont créé la TSF en France … sa mort prématurée a été une très grande perte pour notre pays et pour la science … " .

- Le 7 janvier 1901, Camille Tissot est fait Chevalier de la Légion d'Honneur. [Chevalier Légion Honneur]
- En février de la même année, il demande à sa hierarchie de l'affecter à Paris, et essuie un refus. [Demande I. Naut]

- En 1903 Camille Tissot connait quelques frayeurs professionnelles si l'on en croit cette lettre a son ami Turpain du 10 Juillet 1903 : « Je comptais bien t'écrire le premier pour te remercier d'abord de ta très gracieuse invitation, puis pour te soumettre mes modestes travaux que j'avais l'intention d'exposer. Mais il est survenu plusieurs incidents qui m'ont complètement dérouté. Et j'ai eu à lutter ces derniers temps contre nombre de difficultés imprévues.
Tout d'abord, j'ai eu la douleur de perdre mon père il y a juste 8 jours...Ensuite gros émoi qui a failli dégénérer en véritable catastrophe. Par suite de modifications apportées par le ministère de la marine au règlement de l'école navale, je me suis trouvé fortement menacé d'être rendu brusquement au service général. Tu peux aisément t'imaginer mon émotion. Songe que j'ai renoncé depuis 12 ans à la carrière active, que je me suis uniquement consacré à des études scientifiques et que je me trouve absolument rouillé au point de vue militaire. Me jeter du jour au lendemain à la tête d'un service de quart ou d'un détail serait non seulement m'infliger une déchéance matérielle, mais surtout une déchéance morale tout à fait imméritée. Enfin, je me suis créé des habitudes de travail qu'il me serait très pénible de perdre. Me priver de laboratoire, m'obliger à abandonner mes chers travaux, serait briser à jamais mon existence.... »
.

- Le 16 décembre 1905, suite à la présentation d'une thèse sur "l'étude de la résonnance des systèmes d'antenne" [These], Camille Tissot est reçu au grade de Docteur es-Sciences Physiques avec la mention "trés honorable". [Docteur Es Sciences Physique]

- Le 4 fevrier 1907, Camille Tissot est préssenti par le Doyen de la Faculté des Sciences pour representer la Marine à la comission technique interministerielle de la TSF. Le Ministre préfére designer un autre militaire ... [Refus CTITSF]

- Le 15 avril 1909, il est fait Officier de la Légion d'Honneur. [Diplôme Officier Légion D'Honneur]

.....
.....

- En octobre 1909, le doyen de la Faculté des Sciences demande au Ministère de la Marine d'attribuer au LV Tissot une indemnité pour lui permettre de professer un cours libre de TSF à la faculté. Refus de la marine ... [Refus indemnité]

- Le 1er janvier 1910, Camille Tissot est fait Officier de l'Instruction Publique. [Officier d'Instruction Publique]

- Le 2 février 1912, il est autorisé par la marine à prêter son concours à l'Ecole Supérieure d'Electricité.
Ces cours seront également professés par le Colonel ferrié, et conduiront à la création d'une école de TSF dans cet établissement.

.....
.....

[Cliquez sur le lien suivant pour accéder aux Cours de L'Ecole Supérieure Electricité]

- Le 5 avril 1912, Le Commandant Tissot bénéficie d'un congé de convalescence de 2 mois.

- Les résultats obtenus par ses différents travaux (Cf Dossier sur sa carrière scientifique Page 5) et la notoriété attachée au nom de Tissot lui feront, le 19 avril 1912, bénéficier d’une promotion au grade de Capitaine de Frégate,
[Décision de promotion capitaine de Frégate] promotion théoriquement inaccessible pour un officier n’ayant pas fait une carrière à mer.

- Il débarque de l'école navale le 31 juillet 1912 [Débarquement Ecole Navale]
Malgré ses souhaits [Motivation affectation] , mais conformément à ceux de sa hiérarchie, il est promu chef du Laboratoire Central de la Marine, à Paris le 31 juillet 1912 . [Embarquement Laboratoire central de la marine]

- Le 10 mars 1914 : Camille Tissot pose sa candidature à l'emploi d'Examinateur d'admission à l'école Navale. Candidature refusée.

- Le 28 juillet 1915, Camille Tissot et trois autres officiers sont désignés par le Ministre de la Marine pour rechercher avec les membres de l'académie des sciences les problémes scientifiques posés par la guerre mondiale. [Collaboration académie]

- Durant la guerre, et bien que déjà malade, il fait plusieurs séjours à Bizerte, pour équiper en radio des cargos charbonniers utilisés par l'armée. Il travaille en parallèle sur l'écoute des bruits microphoniques rayonnés dans la mer, parvenant à écouter et tracer avec une grande précision les routes et les évolutions des sous marins dans la rade de Bandol.

- Des sorties à la mer sont portées en marge à son dossier : les 30 et 31 mars 1916 - Les 1-2-3-4-5-6-12-13-14-15-16-17-18 avril 1916.

.

 

© Jean Luc Fournier - www.radiomaritime.com et www.camille-tissot.fr
2006 / 2009
Ce site vous est proposé par Christelle Sochal-Tissot et jean Luc Fournier pour la mémoire de Camille Tissot
.

Toute utilisation des photos de ce site à des fins commerciales ou sur les sites d'enchères est interdite.
Merci de me signaler toute autre utilisation, et de citer la page correspondante.
Malgré mon attention, si une photo présente sur ce site vous pose un problème de droits, merci de me le signaler également.

.

« Page 1 -------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Page 3 »

.